[Film] Warm Bodies (2013)

États-Unis – 2013 – 1h38

 

  • PRÉCISIONS

– VO: Warm Bodies
– Réalisateur: Jonathan Levine
– Avec: Nicholas Hoult, Teresa Palmer, John Malkovich, Rob Corddry
– Musique: Marco Beltrami & Buck Sanders
– Scénario: Jonathan Levine
– D’après: le roman Vivants d’Isaac Marion
 

  • NOTE GLOBALE :

07-NA

 

  • DE QUOI ÇA PARLE ?

Dans un monde post-apocalyptique, un zombie est amené à sauver une survivante après une mission d’éclairage qui tourne mal.

 

  • L’AVIS DE…

 

Tix :

Ce n’était pas le film le plus attendu de ces dernières semaines, pourtant c’est un film réussi que nous présente Jonathan Levine. Lui qui a déjà montré qu’il était capable d’allier l’humour à des sujets qui ne s’y prêtent pas forcément, il choisit cette voie pour nous conter la relation improbable entre un zombie et une humaine.

 

 

Il faut dire que c’était le meilleur choix possible. D’abord pour ne pas tomber dans le gnan-gnan facile (même si la fin.. argh la fin), ensuite et surtout pour faire passer cette histoire complètement tirée par les cheveux. Autant jouer la carte de la dérision à fond. J’ai également apprécié qu’on ne cherche pas à expliquer les raisons de tout ça (autant les zombies que la mort de R) et c’est tant mieux puisque ce n’est clairement pas le sens du film.

Sur de la musique vraiment agréable et assez hétéroclite, la plupart du temps diégétique par le biais de vinyles (bon ok, c’est juste du placement facile de Springsteen, et autre Bob Dylan, mais quand même..), ce film constitue un très bon dosage. Dosage de comédie donc, avec un côté romance juste comme il faut, et une facette horreur (gentillette) à laquelle je ne m’attendais pas du tout. Certes loin des éclaboussures de sang d’un quelconque survival, les zombies restent quand même une menace très importantes dans l’univers de Warm Bodies.

Il n’y a que Nicholas Hoult qui se détache du casting, avec notamment un comique de gestes assez efficace. Le reste est classique, Teresa Palmer en fille du général au caractère bien trempé mais tellement sensible et c’est trop mignon, John Malkovich qui est là juste pour l’allure du chef et du vilain papa, et Rob Corddry drôlement pas crédible en mort-vivant (mais drôle quand même).

 

« R : *grognement de salutation*
M : *grognement de question*
R : *grognement de réponse*
M : *grognement de mécontentement* »

[Nicholas Hoult a avoué avoir peu de texte à apprendre. Ah.]

 

Enfin la réalisation tient la route. Il y a des petits effets agréables quand R (Nicholas Hoult) s’évade dans les souvenirs de celui qu’il mange, les ralentis (pour qui aime les ralentis) ne sont pas mauvais sur la scène du début, et surtout il y a ces cassures très efficaces, qui à chaque fois qu’on nous laisse penser à autre chose (de mignon, joyeux, bref.. de positif) nous ramène de force dans le monde post-apocalyptique avec la plupart du temps un humour bien présent.

Vous l’aurez compris, c’est un bon divertissement. Un film qui échappe adroitement aux critiques faciles puisqu’il n’oublie jamais de satisfaire ses 3 publics (mais si, vous ne suivez pas, comédie, romance, horreur, je vous ai dit), sans se prendre au sérieux, même si la fin est franchement bâclée.

 

Partager cet article...

Post Author: Pensées Critiques

2 thoughts on “[Film] Warm Bodies (2013)

    Ameni

    (18 avril 2013 - 13 h 28 min)

    Je n’ai pas osé aller le voir au ciné justement à cause de ce mélange horreur/comédie romantique (bien que Jonathan Levine ait quand même fait 50/50) et le fait d’avoir l’amour comme remède aux zombies. Ca sera par contre un film à voir sur petit écran ! Mais ton avis me rassure.

      Tix

      (18 avril 2013 - 14 h 47 min)

      C’est tout de même pas aussi bien construit que 50/50 mais je ne l’ai pas trouvé mauvais, c’est ce qu’il faut retenir ! En espérant que tu l’apprécies.. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *