[Film] Trilogie The Dark Knight (2005-2008-2012)

États-Unis – 2005-2008-2012 – 2h20-2h32-2h45

 
Cet article contient des spoilers.
 

  • PRÉCISIONS

– Réalisateur: Christopher Nolan
– Avec: Christian Bale, Gary Oldman, Michael Caine, Morgan Freeman, Cillian Murphy, Liam Neeson, Heath Ledger, Aaron Eckhart, Anne Hathaway, Tom Hardy, Joseph Gordon-Levitt, Katie Holmes, Maggie Gyllenhaal, Marion Cotillard
– Musique: Hans Zimmer, James Newton Howard (sauf le 3)
– Scénario: Christopher Nolan, David S. Goyer, Jonathan Nolan (sauf le 1)
 

  • DE QUOI ÇA PARLE ?

De.. Na-na-na Na-na-na Na-na-na Na-na-na.. Batmaaaaaaaaaan !


 

  • NOTRE AVIS

 

Tix :

Aller voir la trilogie au cinéma, c’est un peu comme redécouvrir des films qu’on trouvait déjà excellents. De 13h30 à 22h30, tel était notre programme ce samedi 19 octobre au Grand Rex de Paris. Un régal !

 

 

Mickdeca :

Un régal pour les fans qui retrouvent un Batman sombre, torturé, loin des clichés du super héros, interprété par un Christian Bale meilleur acteur ayant joué le rôle du Dark Knight.

Dans la galerie des personnages de la BD on retrouvera les plus grands méchants, que ce soit l’effrayant Épouvantail (Cillian Murphy) qu’on aimera retrouver dans tous les épisodes de la saga en guest-star, Ra’s al Ghul (Liam Neeson), Le Joker magistralement joué par Heath Legder (oscar du meilleur second rôle à titre posthume), Double-Face avec Aaron Eckhart, Bane avec le très bodybuildé Tom Hardy, et enfin une française dans le rôle de Talia al Ghul (Marion Cotillard) qui aurait mieux fait de décliner l’offre de Nolan.

 

Batman Begins

08-08
 

Tix :

Dans cette trilogie, les méchants s’inscrivent dans une certaine logique dans l’évolution du héros. A commencer par Ra’s al Ghul le mentor de Bruce Wayne qui va l’entraîner au combat, et avant de revenir pour la bataille finale, le laissera affronter ses démons et son sentiment de culpabilité pour le meurtre de ses parents ainsi qu’un Épouvantail dont le passe-temps est de rendre fou divers habitants de Gotham. Puis, le Joker, tout en s’amusant de lui, n’oubliera pas de perturber la conscience de Batman dans son statut de justicier. Enfin, la brute qu’est Bane ne lui laissera pas d’autre choix que de se surpasser physiquement.

Bataille de l’esprit, combat moral, affrontement musclé. Le tiercé dans l’ordre pour le cavalier noir.

Néanmoins, de manière générale, chacun finira communément par faire régner le chaos dans Gotham City, un bien maigre raccourci de leurs motivations, mais une péripétie malheureusement incontournable d’un blockbuster.

 

« I believe whatever doesn’t kill you, simply makes you… stranger. »

 

Mickdeca :

Des super vilains remis au goût du jour comme le Joker quittant l’aspect clownesque de Jack Nicholson pour devenir un super terroriste, effrayant, psychotique, devenu ainsi le plus grand méchant du cinéma, mais aussi Ra’s al Ghul plus réaliste laissant de côté dents longues et soif de sang. Pour le reste on sera heureux de voir enfin un Double-Face plus sérieux, plus bipolaire que Tommy Lee Jones, plus joker que double face, ridicule! Seul bémol Talia al Ghul qui malheureusement n’est plus la femme fatale de la BD mais une écolo chef d’entreprise pas très crédible dont la mort est terriblement mal orchestrée.

 

The Dark Knight

09-09
 

Tix :

Pour le reste, il n’y a que des têtes sympathiques. Ça va de cette Catwoman assez sobre (et peut-être sous-exploitée) mais tout autant séduisante qu’est Anne Hathaway, jusqu’aux deux vétérans qu’on a toujours plaisir à retrouver : Michael Caine en Alfred le fidèle majordome, et Morgan Freeman en Lucius Fox le spécialistes des gadgets. On adore le sergent puis lieutenant puis commissaire Gordon (bientôt président?) avec un Gary Oldman sur mesure, on apprécie Rachel Dawes (mais plus Katie Holmes que Maggie Gyllenhaal qui la remplace ensuite), et on est curieux devant le petit rôle de Joseph Gordon-Levitt qui s’avère primordial, quoique l’événement de fin soit un peu poussif.

Enfin, plein de têtes connues, sans être exhaustif : Tom Wilkinson, Joffrey Baratheon, Juno Temple, Teal’c,… et en bon fan de Prison Break je n’oublierai pas Reggie Lee, Wade Williams, et William Fichtner.

 

« We will destroy Gotham and then, when it is done and Gotham is ashes, then you have my permission to die »

 

Mickdeca :

La trilogie Batman n’est pas qu’un défilé d’acteurs mais aussi une composition musicale épique par Hans Zimmer dont le thème récurrent est un vrai plaisir pour les oreilles, illustrant à merveille les scènes d’actions très présentes dans la trilogie dont on remarque une montée dans la violence jusqu’à la guerre dans le troisième opus. Niveau réalisation, la saga montre qu’un réalisateur apprend en faisant des films et en évitant les erreurs passées, un simple exemple est la mise en scène des combats. Dans Begins c’est flou on ne comprend pas tout, tout bouge inlassablement comme si un enfant surexcité tenait la caméra, dans The Dark Knight la maîtrise est plus importante, mais c’est dans The Dark Knight Rises qu’on voit les meilleures scènes de combats dont le duel avec Bane sans musique où seuls le martèlement de l’eau contre les murs, les déchirures musculaires et les os cassés se font entendre.

 

The Dark Knight Rises

08-08
 

Tix :

Une amélioration technique flagrante donc, avec des scènes presque d’anthologie (on n’oubliera pas non plus la destruction du stade sur un quasi silence jubilatoire) qui rattrapent un scénario moins percutant dans ce dernier opus. On remarque aussi une noirceur qui malheureusement s’estompe, là où Batman Begins était dans une ambiance plus dark et montrait régulièrement les bas-fonds d’un Gotham rongé par le mal. On apprécie énormément l’absence de mièvrerie, chaque film comptant son petit baiser, mais un Bruce Wayne loin de toute romance envahissante. En terme de crédibilité / danger / motivations du méchant, il faut avouer que le Joker est devant, dans un deuxième opus beaucoup plus thriller pur et dur que les autres, même si Bane à sa façon va saccager la ville et son justicier comme jamais.

Finalement, et globalement, on préfère The Dark Knight dans une saga qui forme une belle continuité et un renouveau bienvenu du célèbre super-héros. Et même si nombres reproches sont admissibles pour ces 3 films, ils restent des blockbusters intelligents, divertissants, bien maîtrisés, et passer 9h sur un siège sans s’ennuyer est la meilleure preuve qui soit.

 

  • LES FILMS ET LA SAGA

Batman – Tim Burton (1989)
– Batman Returns – Tim Burton (1992)
– Batman Forever – Joel Schumacher (1995)
– Batman & Robin – Joel Schumacher (1997)
Batman Begins – Christopher Nolan (2005)
The Dark Knight – Christopher Nolan (2008)
The Dark Knight Rises – Christopher Nolan (2012)
 

 

Partager cet article...

Auteur de l’article : Pensées Critiques

3 commentaires sur “[Film] Trilogie The Dark Knight (2005-2008-2012)

    Luna

    (29 octobre 2013 - 13 h 00 min)

    J’avais été voir le premier volet à sa sortie au ciné et j’avais bien aimé… Par contre, je n’ai pas encore eu l’occasion de voir les deux autres.

    Lau1307

    (2 novembre 2013 - 20 h 47 min)

    Honte à moi, je n’ai vu aucun Batman au complet, sauf le premier, de Burton… :s

    Votre article me donne bien envie de me plonger dans la trilogie de Nolan, je dois dire. =)

    YCProd

    (12 janvier 2014 - 17 h 02 min)

    Tout les Batman sont pour moi des films à voir et revoir à l’infini !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *