[Film] Only Lovers Left Alive (2013)

États-Unis – 2013 – 2h03

 

  • PRÉCISIONS

– VO: Only Lovers Left Alive
– Réalisateur: Jim Jarmusch
– Avec: Tilda Swinton, Tom Hiddleston, John Hurt, Mia Wasikowska
– Musique: Jozef van Wissem
– Scénario: Jim Jarmusch
 

  • NOTE GLOBALE :

08-08

 

  • DE QUOI ÇA PARLE ?

Dans les villes romantiques et désolées que sont Détroit et Tanger, Adam, un musicien underground, profondément déprimé par la tournure qu’ont prise les activités humaines, retrouve Eve, son amante, une femme endurante et énigmatique. Leur histoire d’amour dure depuis plusieurs siècles, mais leur idylle débauchée est bientôt perturbée par l’arrivée de la petite sœur d’Eve, aussi extravagante qu’incontrôlable. Ces deux êtres en marge, sages mais fragiles, peuvent-ils continuer à survivre dans un monde moderne qui s’effondre autour d’eux ?

 

  • NOS AVIS

 

Mickdeca :

Un mouvement circulaire de caméra comme un tourne disque nous présente les deux amants endormis, Adam (Tom Hiddleston) et Eve (Tilda Swinton) un couple de vampires.

 

 

Au delà de l’histoire assez classique sur le mythe de vampire, le long métrage de Jim Jarmusch le traite de manière différente. Ainsi le sujet principal est l’éternité, le temps qui passe qu’on ressent dans la mise en scène toujours fluide et lente, comme pour illustrer l’ennui des personnages, par rapport à cette longue vie qu’ils subissent plus qu’ils ne profitent. Dans un monde où les humains (“zombies”) apparaissent pervertis jusqu’à leur sang, les vampires ont recours à différents moyens pour se fournir en ce liquide sombre, propre et pur.

On apprécie ainsi dans la mise en scène le rituel du sang, où la tête en arrière, montre une forme orgasmique de l’apport sanguin. Car même si le vampire reste sensible à la lumière, Jim Jarmusch introduit l’idée d’amour éternel, d’une immortalité où être vampire n’est pas absorbé la vie de l’autre mais la partager avec l’être aimer, une idéologie proche des romans de Anne Rice.

 

 

De plus l’ajout de beaucoup de références historiques permet de bien comprendre la notion de temporalité qui anime les personnages où les vampires sont restés dans un monde romantique, où la musique, la littérature et la science restent au coeur de leur vie. Cependant les deux vampires ont une vision différente du monde moderne la où Eve est en symbiose avec la nouvelle technologie avec les smartphones par exemple, Adam reste toujours bloqué à une certaine mélancolie préférant le vinyle au cd.

Les acteurs sont toujours très justes dans leur interprétation, et on aime ces visages neufs intrépides comme Ava (Mia Wasikonska) qui n’est pas sans rappeler Claudia dans Entretien avec un vampire d’Anne Rice. On pourra aussi citer John Hurt, toujours plaisant, en vieux vampire.

 

 

D’un scénario délicieux, Only Lovers Left Alive tisse un univers vampirique romantique, d’une beauté esthétique impressionnante, servi par un très bon casting et une mise en scène des plus exquises.

 

Partager cet article...

Post Author: Pensées Critiques

2 thoughts on “[Film] Only Lovers Left Alive (2013)

    dasola

    (31 mars 2014 - 17 h 36 min)

    Bonjour, j’ai trouvé ce film complètement planant et très beau à regarder. Il y a des plans sublimes. Bonne fin d’après-midi.

    nyx

    (5 avril 2014 - 0 h 05 min)

    Hello,
    Claudia dans Entretien avec un vampire d’Anne Rice c’était Kirsten Dunst.
    une bonne soirée à vous 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *