[Film] Million Dollar Baby (2004)

États-Unis – 2004 – 2h12

 

  • PRÉCISIONS

– VO: Million Dollar Baby
– Réalisateur: Clint Eastwood
– Avec: Clint Eastwood, Hilary Swank, Morgan Freeman
– Musique: Clint Eastwood & Kyle Eastwood
– Scénario : Paul Haggis
– D’après: la nouvelle La Fille à un million de dollars de F. X. Toole
 

  • NOTE GLOBALE :

09-08

 

  • DE QUOI ÇA PARLE ?

Rejeté depuis longtemps par sa fille, l’entraîneur Frankie Dunn s’est replié sur lui-même et vit dans un désert affectif, en évitant toute relation qui pourrait accroître sa douleur et sa culpabilité.
Le jour où Maggie Fitzgerald, 31 ans, pousse la porte de son gymnase à la recherche d’un coach, elle n’amène pas seulement avec elle sa jeunesse et sa force, mais aussi une histoire jalonnée d’épreuves et une exigence, vitale et urgente : monter sur le ring, entraînée par Frankie, et enfin concrétiser le rêve d’une vie.

 

  • NOTRE AVIS

 

Mickdeca :

Malgré le grand succès de ce film aux multiples récompenses, on pourrait être réticent à l’idée d’assister à 2h d’une histoire centrée sur la boxe, surtout si le spectateur n’est pas friand de ce sport. Mais c’est loin d’être aussi réducteur. Ça pourrait même vous donner envie de pratiquer.

L’histoire est assez simple, mais c’est dans les relations que le film est intéressant, comme la plupart des films dramatiques. Les relations humaines sont ici autopsiées et ouvertes au spectateur qui peut soit s’indigner, soit pleurer à chaudes larmes… ou les deux en même temps.

 

 

Tix :

Effectivement, l’intrigue ne comporte pas énormément de surprises, et est assez linéaire durant tout le film. Les personnages se suffisent à eux seuls pour ne jamais nous ennuyer, dans leur complexité, leurs nuances. Leurs valeurs. En particulier dans ce trio très intéressant constitué de Frankie, Maggie et Eddie.

Parlons en dans l’ordre ! Clint Eastwood est excellent, en entraîneur de boxe qui n’accepte plus que les hommes, voyant sa routine bousculée lorsqu’une jeune femme aussi novice que déterminée demande son aide, revenant à la charge sans cesse pour obtenir son attention. L’évolution de Frankie est intéressante, cet homme éloigné de sa fille, qui s’attache peu à peu à cette femme.

 

Mickdeca :

C’est un jeu sobre mais fort réaliste. Faisant oublier l’acteur pour devenir le personnage, il transmet bien ses émotions, même s’il préfère rester impassible devant les autres, au début du moins. On en revient à cette évolution palpable. Au final, son talent n’est plus à démontrer. Pas besoin de paroles, tout passe dans les expressions de visages. C’est donc un rôle exceptionnel endossé par un monstre sacré du cinéma.

La femme en question, jouée par Hilary Swank, est encore plus intéressante. Avec son courage immense, persuadée de pouvoir devenir une championne, elle est magnifique dans ce rôle de boxeuse, tout en étant éminemment tragique. Elle ne cherche qu’à s’en sortir en faisant ce qu’elle aime, malheureusement pas aidée par sa famille. Elle joue très bien, nous fait croire à son personnage tout le long du film, et s’attacher si rapidement à elle. Son pari est donc réussi.

Tix :

Enfin, Morgan Freeman, ce discret personnage qui est le narrateur, apporte également une bonne dose de sympathie et de sagesse à cette complicité naissante entre les deux héros. J’ai particulièrement apprécié le sens de cette narration, qui ajoute beaucoup à l’intensité dramatique.

La mise en scène est aussi simple que puissante. A coup de scènes intimes, jouant sur l’éclairage (j’aime beaucoup le dernier face à face entre Frankie et Eddie), et parfois contemplatives, elle apporte en émotion.
 

Mickdeca :

Légère et surtout intimiste, elle permet donc de se rapprocher du spectateur. Cette mise en scène change lors des combats où, cette fois, c’est le ring qui devient le centre de l’attention. Pourtant, la caméra reste très proche des boxeurs. Un autre point important, c’est le fait que l’on comprend tout des combats, plutôt présents, et d’ailleurs à l’honneur en scène d’ouverture. A noter qu’elle n’est pas répétitive, autant dans le déroulement des combats que dans la manière dont ils sont filmés.

 

Tix :

J’aime la scène où on est fixé sur Frankie, en dehors du ring, qui observe la boxeuse. Celle ci sort du champ… avant de revenir, fière d’elle. On n’entends seulement un fracas entre temps et on assiste à la mine exaspérée de l’homme. KO en un round. Scène assez amusante.

 

 

Mickdeca :

Quant à la musique, elle est comme pour tout le film, légère sans prétention, et c’est d’une perfection étonnante, toujours aussi intimiste, soulignant le drame humain. Mais Clint Eastwood sait aussi jouer sur les silences : pas besoin de musique, seul le jeu d’acteur suffit.

C’est donc un film aux nombreuses qualités ; beau, non pas par ses images, mais par son contenu humain. Si vous attendiez des avis différents, pardonnez-nous, mais nous sommes unanimes ! Lancez-vous ! Clint Eastwood prouve à nouveau qu’il est un humaniste et un grand réalisateur.

 

  • LE FILM ET NOUS

Mickdeca :
Un jour, mon meilleur ami me dit qu’il a vu un super film à la télé sur l’univers de la boxe. Pas franchement emballé, je réponds tout de même à l’invitation, puisqu’il avait enregistré le film quand il passait. Finalement, je le remercie énormément pour m’avoir fait découvrir ce film magnifique !
 
Tix :
De mon côté, j’ai eu l’occasion de le voir à la sortie dvd mais le seul fait de savoir que ça parlait de boxe ne m’attirait pas du tout. Au final, les échos se sont multipliés, et je dois avouer que j’ai dû me lancer pour comprendre ce succès. C’est tout de même au bout de la troisième fois que j’ai pu le voir en entier, sans cesse dérangé pendant les visionnages.
 
Conclusion : si vous n’avez toujours pas vu ce film, que vous n’êtes pas tenté par nos avis, nous qui étions si sceptiques de prime abord… nous ne pouvons plus rien pour vous ☺
 

Partager cet article...

Post Author: Pensées Critiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *