[Film] Les Nouveaux Sauvages (2014)

Argentine – 2014 – 2h02

 

  • PRÉCISIONS

– VO: Relatos Salvajes
– Réalisateur: Damián Szifrón
– Avec: Ricardo Darín, Leonardo Sbaraglia, Érica Rivas
– Musique: Gustavo Santaolalla
– Scénario: Damián Szifrón
 

  • NOTE GLOBALE :

08-08

 

  • DE QUOI ÇA PARLE ?

Vulnérables face à une réalité trouble et imprévisible, les personnages de Relatos salvajes, traversent la frontière qui sépare la civilisation de la barbarie. Une trahison amoureuse, le retour du passé, une tragédie ou même la violence d’un détail du quotidien sont les détonateurs qui poussent ces personnages vers le vertige que procure la sensation de perdre les étriers, vers l’indéniable plaisir de perdre le contrôle.

 

  • NOS AVIS

 

Mickdeca :

Relatos Salvages ou la mauvaise traduction française Les Nouveaux Sauvages est un film à sketchs d’un humour noir décapant, multipliant les situations de pertes de contrôle hilarantes.

Les sketchs se suivent assez bien, on ne s’ennuie pas tout le long car les petites histoires arrivent à se réinventer. Cependant le schéma linéaire du long métrage de Damián Szifrón déçoit, un méli-mélo qui ferait avancer toutes ces histoires peu à peu aurait donné un autre rythme plus intense, une prise de risque bienvenue face à la facilité du recueil de “nouvelles cinématographiques”. Malgré cela l’enchaînement d’historietas est plaisant et assez bien vu avec un sketch introductif excellent, surprenant et un final qui clôt idéalement le film.

On s’amuse beaucoup a observer tous ces hommes en colère dont l’animalité se rapproche beaucoup de la folie, chassez le naturel il revient au galop, Relatos Salvajes le prouve. Le principal message du film est sûrement ne vous énervez “KEEP CALM” cependant il n’est pas moraliste, en évitant à tout pris de se prendre au sérieux.

La mise en scène est plaisante, assez recherché, avec de jolis plans. Quant à la musique, le thème principal du film est friand aux sonorités de western ce qui est très appréciable, sinon elle se fait plutôt discrète étant surtout intradiégétique.

Les nouveaux sauvages est un film drôle, avec quelques scènes qui peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes, cela fait du bien d’avoir de la fraîcheur de la part des Argentins quand on est habitué aux comédies potaches américaines.

 


 

Auteur de l’article : Pensées Critiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *