[Livre] Le Seigneur des Anneaux – J.R.R. Tolkien

Royaume-Uni – 1954-1954-1955

 

  • PRÉCISIONS

Auteur : John Ronald Reuel Tolkien
VO : The Lord of The Rings
Publication originale : 1954-1954-1955
Publication française : 1972-1972-1973
 

  • NOTE GLOBALE :

Na-08

 

  • NOS AVIS

 

Mickdeca :

Depuis un certain nombre d’années, je voulais me lancer dans cette imposante saga qu’est le Seigneur des Anneaux, immortalisée sur grand écran par Peter Jackson. J’avais déjà essayé de lire la Communauté de l’Anneau mais le nombre de descriptions m’avait rebuté, mais j’étais jeune et n’ayant pas lu assez de livres pour savoir ce que je perdais, je l’abandonnais, quel idiot étais-je! Du jour au lendemain je décidais d’initier un voyage d’un mois et demi en Terre du Milieu, en reprenant du début.

Ce périple fut le plus fabuleux car le SDA est une oeuvre de fantasy magistrale où chaque personnage a un rôle à jouer, où chaque mouvement de cette longue guerre nous est dépeint avec une précision telle, dans un univers tellement riche, qu’on en ressort conquis par la maestria et les ressorts littéraires, qu’utilise Tolkien avec talent. Certes le tout peut paraître indigeste par ces longues descriptions, nécessaires quand on veut planter un décor imaginaire. Tolkien crée un monde à part entière, avec son langage, sa géographie, son histoire passée, présente et future, et même son calendrier auquel de nombreuses pages dans les annexes sont consacrées.

L’histoire est riche en péripéties, et s’étend sur plus de mille pages, très denses. On s’attache beaucoup aux différents personnages même si tout le long j’ai eu une préférence pour Gandalf et Sam qui m’ont touché, l’un par sa sagesse et son intelligence, l’autre par son amour de l’amitié et sa candeur. Quant à Sauron il est sans nul doute un des plus grands méchants de la littérature par sa seule présence que peuvent ressentir tous les personnages.

Tout ce monde ne serait rien sans la belle écriture de Tolkien emprunte de poésie avec ces chansons, qui m’ont un peu gêné tout de même sûrement dû à la traduction. Dans les aspects négatifs on aura le début du premier tome très long a démarré, et une sensation où à chaque fois que les ennuis se présentent une chose arrive in extremis pour sauver tout le monde.

Des trois volumes, le second est mon préféré contrairement aux films dont Le Retour du Roi est le summum. Les Deux Tours est le tome où la guerre commence réellement sans qu’elle soit omniprésente, mais c’est aussi le meilleur tome dans le périple entre Frodon et Sam.

Le Seigneur des Anneaux est une saga a lire, pour son univers riche, pour ses personnages, mais aussi pour s’amuser à parler elfique.

 

  • LE LIVRE ET LA SAGA

– Bilbo le Hobbit
– Le Seigneur des Anneaux 1 : La Communauté de l’Anneau
– Le Seigneur des Anneaux 2 : Les Deux Tours
– Le Seigneur des Anneaux 3 : Le Retour du Roi
 

 

Partager cet article...

Post Author: Pensées Critiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *