[Film] Cloud Atlas (2012)

États-Unis – 2012 – 2h50

 

  • PRÉCISIONS

– Réalisateur: Andy Wachowski, Tom Tykwer, Larry/Lana Wachowski
– Avec: Tom Hanks, Halle Berry, Hugo Weaving, Jim Sturgess, Susan Sarandon, Hugh Grant
– Musique: Reinhold Heil, Johnny Klimek, Tom Tykwer
– Scénario: Andy Wachowski, Tom Tykwer, Larry/Lana Wachowski
– D’après: le roman Cartographie des nuages (Cloud Atlas) de David Mitchell
 

  • NOTE GLOBALE :

09-08

 

 

  • L’AVIS DE…

 

Mickdeca :

Peu enclin a aller voir ce film, me disant que c’était encore un concept-movie à ne rien comprendre où le mélange des histoires me perdrait en cours de route, je découvre alors un film des plus captivants.

Parlons d’abord du concept en lui-même, le long métrage présente six trames, j’ai presque envie de dire 6 films, les acteurs sont les mêmes au fil des histoires mais endossant d’autres rôles. Au départ on se trouve un peu perdu mais pas tant que ça, une de mes craintes était ainsi balayée, car la réalisation est telle qu’on nous présente peu à peu les histoires, sans être brouillon. On pourra ainsi faire comme dans 2001 un bond de plusieurs siècles grâce aux images sans que cela nous gêne le moins du monde, passant d’une escapade maritime en 1850 au crépuscule de l’humanité. Toutes ces tirades s’intercalant restent cohérentes et surtout maintiennent notre attention, qu’on passe d’une romance à la Brokeback Mountain teinté de Amadeus, au thriller et même la comédie tout les genres sont servis ici, chacun trouvera donc son compte.

 

 

Niveau casting on est très bien servi, que ce soit la belle Halle Berry toujours charmante, ou Tom Hanks qui n’a plus rien à prouver. Mais en dehors de ces têtes d’affiche il faut souligner aussi Ben Whishaw, Hugo Weaving, Hugh Grant des seconds rôles toujours bien venus. Je mettrai un bémol sur Doona Bae qui essaye de faire la fille candide et verse souvent dans les larmes inutiles. Ce qui est intéressant ici, est qu’un premier rôle dans une des histoires peu devenir un second dans l’autre voir même juste une apparition, il en découle très vite un jeu de piste : “Qui est qui?”, fort amusant dont les solutions se trouveront au générique (d’où l’intérêt de rester jusqu’à la fin 😛 )

Côté musique c’est bien sûr très bon, toutefois ce n’était pas évident car on change souvent d’époque, l’harmonie subsiste pourtant ! Au même titre la réalisation est au top, avec des combats nous rappelant Matrix. La où le film fait fort c’est au niveau du montage qui est parfait et comme dit plus haut on ne nous perd pas.

Un très bon film, un déchaînement d’histoires, une maîtrise évidente dans la réalisation, des acteurs bons, tout pour faire un excellent divertissement de tout de même 2h50.

 

 

Partager cet article...

Post Author: Pensées Critiques

2 thoughts on “[Film] Cloud Atlas (2012)

    Ameni

    (21 avril 2013 - 15 h 10 min)

    Ton avis me rassure. J’ai très envie de le voir (loupé volontairement au cinéma, il ne passait qu’en VF), mais j’avais aussi peur d’être perdu au milieu de toutes ces histoires. Il y a quand même un fil directeur entre les 6 histoires ?
    Je me demande aussi si le choix de reprendre les mêmes acteurs pour différents personnages est juste une volonté des réalisateurs ou un élément du scénario (je ne sais pas si je suis très clair^^).

      Tix

      (21 avril 2013 - 16 h 09 min)

      (Bon, je réponds parce que j’ai pas pu en placer une sur l’article :P)

      Donc pour info j’étais globalement d’accord avec mickdeca. Ensuite, je trouve qu’effectivement c’est ce qu’on peut reprocher au film, cette absence de fil directeur. J’étais parti pour voir un lien vraiment fort, une continuité, quelque chose, mais malheureusement les histoires ne parviennent pas trop à s’enrichir les unes les autres.
      Et donc le fil directeur c’est surtout les morales similaires, le montage irréprochable (la voix off de telle époque, sur les images d’une autre, ça apporte beaucoup mine de rien), une tâche de naissance (sans intérêt) et.. les acteurs récurrents. Du coup ça me permet de te répondre, de ce que j’ai lu j’en ai déduit que cette astuce là est un parti pris de la part des réal, c’est à mon avis leur propre interprétation du roman, lequel apparemment ne laisse pas spécialement présager de lien si fort entre les générations. L’un de nous va probablement se laisser tenter par le livre prochainement, ça nous éclairera peut-être !

      En tout cas j’espère vraiment que tu accrocheras. C’est plus, à mon goût, une formidable fresque, qu’un film profond et pénétrant. Mais les Wachowski sont de tels conteurs.. que voilà.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *