[Film] Batman (1989)

États-Unis - 1989 - 2h06
  • PRÉCISIONS

– VO: Batman
– Réalisateur: Tim Burton
– Avec: Michael Keaton, Jack Nicholson, Kim Basinger
– Musique: Danny Elfman
 

  • UNE PETITE NOTE ?

08-08
 

  • DE QUOI ÇA PARLE ?

Un mystérieux justicier déguisé en chauve-souris et se faisant appeler Batman sème la terreur parmi les malfrats qui ont fait de Gotham City la ville du crime et de la violence.

 

  • NOTRE AVIS

 

Tix :

L’intrigue commence de manière intéressante. On nous présente progressivement le héros, en commençant par des ragots des bas-fonds de Gotham City, jusqu’à la démonstration de ses capacités. Et la preuve qu’il existe bel et bien, avec une arrivée fracassante ! Enfin, fracassante pour l’époque surtout. Puis on a le droit à une sorte d’introduction pas moins intéressante, expliquant déjà certains éléments de la suite. Effectivement, on considèrera que tout commencera à l’arrivée du Joker. En attendant, on visite quelques endroits de la ville.

 

Mickdeca :

Les décors du film sont assez beaux, et même stylisés, on reconnait bien la touche burtonienne. On apprécie la vue de ce Gotham City qui n’a pas son pareil, une ville de lumière où se côtoient bonnes personnes et mauvaises personnes.
En parlant de mauvaises personnes, mention spéciale au Joker, qui finit par débarquer, non sans humour. Jack Nicholson est au plus haut de sa forme, pour jouer un personnage de bande-dessinée devenue très cartoonesque devant la caméra de Tim Burton. Le Joker n’est vraiment pas de trop dans l‘univers de notre cher Tim qui aime faire combattre le bien et le mal. Je dois ajouter que le phrasé du Joker est exceptionnel et que chaque phrase peut être culte. Il faut dire qu’au-delà d’être méchant, le Joker est un vrai comique et poète à ses heures perdues.

 

Jack ? Jack est mort, mon ami… Tu peux m’appeler Joker. Et comme tu vois, je suis un homme comblé.

 

Tix :

Le nombre de phrases cultes est effectivement surprenant ! Bon, avouons que les blagues sont un peu redondantes, notamment quelques jeux de mots tous plus idiots les uns que les autres. Mais on ne s’en lasse pas. Et lui non plus d’ailleurs ! A vrai dire ça fait vraiment partie du personnage, et contribue grandement au charme du Joker. Car oui… moi je lui trouve un certain charme, à ce Jack !

 

Mickdeca :

Voilà, on ne peut dire que du bien du Joker vu qu’il n’a aucun défaut dans l’interprétation, pas comme…
Batman ! Et oui, je ne l’aime pas beaucoup ce Batman. Il est trop rigide à mon goût, et tellement plat dans l’interprétation. J’aime bien Michael Keaton quand il joue Bruce Wayne, au contraire. Plus agréable quand il laisse tomber le masque ! C’est plus facile pour jouer et pouvoir tourner le cou à volonté.
Et n’oublions pas la fille blonde, Vicki Vale, qui se fait kidnapper (quelle surprise pour un film de super-héros ☺), jouée par Kim Basinger. Et bien, cette dernière est agréable, mais seulement quand elle ne parle pas, ce qu’elle fait rarement mais assez pour m’agacer. J’ai l’impression que Tim Burton ne l’a pris que pour sa beauté. C’est dommage, vraiment, car elle joue bien ! Mais pas dans ce film…

 

Vicki Vale : Qu’est-ce que vous voulez ?
Le Joker : Mon visage sur un billet de banque.
Vicki Vale : Vous devez plaisanter…
Le Joker : J’ai la tête de quelqu’un qui plaisante ?!

 

Tix :

Perso, je n’ai rien contre Kim Basinger. Ou peut-être qu’elle est si transparente que je ne m’en souviens même pas… Par contre, c’est vrai que Batman est loin d’être épatant. Et même sans masque, en fait. Cela dit, sa rigidité ne fait que souligner le jeu du Joker, qui n’hésite pas à gesticuler dans tous les sens. Puisqu’on parle d’oppositions, on remarquera aussi à quel point le Batman est sombre (et coincé), contrairement à ce Joker lumineux et totalement décomplexé. C’est assez surprenant, mais là c’est le comics d’origine qu’il faudra analyser.
Rappelons que le personnage de Batman est apparu en 1939, et le Joker en 1940. Leur opposition est donc très vieille, ainsi n’allez pas chercher l’originalité dans le scénario de cette adaptation qui se veut assez fidèle. La ligne directrice est donc malheureusement assez classique.

 

Mickdeca :

Si vous vous attendez à voir un film avec une histoire de dingue, changez de chaîne, ou ne mettez pas le dvd dans le lecteur, car l’histoire est somme toute assez banale. Si on peut dire qu’un homme habillé en mutlicolore et avec un sourire effrayant soit banal… C’est un film de super-héros avant tout, ce n’est pas démenti, ce schéma-là a été utilisé dans les films post Batman et je pense qu’il sera encore utilisé.
Le film, comme dit plus haut, date de 1989, ce qui fait (attention, sortez les calculettes).. 23 ans. Donc les effets spéciaux ont beaucoup vieillit, n’empêche que moi ça me plaît, j’ai toujours un peu de mélancolie en voyant ces images qui restent très belles. Pour moi, Batman est un des meilleurs super-héros pour une seule et unique raison : il n’a pas de super-pouvoirs et se rapproche donc de nous. Nous pouvons tous être Batman. A condition d’être super musclés, d’avoir une voiture très spéciale, des avions à son effigie, de pouvoir planer, etc…

 


 

Tix :

Un dernier point sur la musique qui colle superbement à l’ambiance. Danny Elfman se fait surtout remarquer pour les BO des films de Tim Burton, et celui-ci ne fait pas exception. Le spectateur a aussi le droit à un peu de Prince en tant que musique additionnelle. Bref, comme toujours, Burton soigne sa musique, et fait passer quasiment autant d’émotions par les yeux que par les oreilles.
Et vous, avez-vous apprécié ?

 

  • UNE SCENE PARTICULIERE ?

Mickdeca :

Ma scène préférée dans le Batman de Tim Burton est la Joker dance.

Dans un musée restaurant, une toxine est libérée et tout le monde meurt.. sauf Vicki Vale (Kim Basinger) qui a reçu un masque à gaz du Joker. Puis les portes s’ouvrent et le Joker commence la parade sur fond de musique pop de Prince. Finies les toiles de maîtres fade et les statues de marbre blanc, dite bonjour à la couleur, au vert, au violet et même au rose, le Joker style quoi.

Une scène hilarante, qui souligne la performance du Joker.

 

  • LE FILM ET LE MONDE

– Récompenses :
[1990] Oscars / Academy Awards – Oscar des Meilleurs Décors

 

  • LE FILM ET LA SAGA

– Batman – Tim Burton (1989)
– Batman Returns – Tim Burton (1992)
– Batman Forever – Joel Schumacher (1995)
– Batman & Robin – Joel Schumacher (1997)
Batman Begins – Christopher Nolan (2005)
The Dark Knight – Christopher Nolan (2008)
The Dark Knight Rises – Christopher Nolan (2012)
 

Partager cet article...

Post Author: Pensées Critiques

1 thought on “[Film] Batman (1989)

    YCProd

    (16 juin 2012 - 12 h 09 min)

    J’ai du voire ce film à l’age de 9 ou 10 ans à sa sortie, et j’avoue que pour moi ça reste un film que je peut revoir sans cesse, même si il a un peu mal vieilli niveau visuel et scénario !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *