[Film] 12 Years a Slave (2013)

États-Unis – 2013 – 2h14

 

  • PRÉCISIONS

– Réalisateur: Steve McQueen
– Avec: Chiwetel Ejiofor, Michael Fassbender, Lupita Nyong’o, Benedict Cumberbatch, Paul Dano, Paul Giamatti, Brad Pitt, Sarah Paulson
– Musique: Hans Zimmer
– Scénario: John Ridley
– D’après: Douze ans d’esclavage de Solomon Northup
 

  • NOTE GLOBALE :

07-08

 

 

  • NOS AVIS

 

Mickdeca :

Shame m’avais ébloui par une mise en scène subtile au même titre que le scénario, car il n’est pas facile de traiter la nymphomanie sans tomber dans le vulgaire et pourtant Steve McQueen l’a fait! Mais avec 12 Years a Slave n’est-il pas tombé dans la facilité pour émouvoir son spectateur?

On suit ainsi la vie d’esclave de Solomon, un violoniste noir libre auquel on va retirer sa liberté, son identité, la possibilité de voir sa famille, en clair tout ce qui faisait de lui un être humain à part entière. Ce récit bouleversant est porté par une multitude d’acteurs bankable que ce soit Benedict Cumberbatch, Paul Dano, Michael Fassbender, Sarah Paulson, ou Brad Pitt. Mais on retiendra surtout la performance de Chiwetel Ejiofor, ainsi que celle de Patsey alias Lupita Nyong’o sûrement le personnage le plus émouvant.

On pourra reprocher au long métrage de tomber facilement dans le pathos avec des scènes propres à toucher le spectateur, à lui faire verser sa petite larme, cependant c’est dans les scènes les moins démonstratives que l’on est secoué par la violence.

 

 

Niveau réalisation le long métrage est très bien mis en scène, à part peut être des hésitations pour certaines scènes où par exemple on aurait aimé ne jamais voir la personne qui se fait fouetter car l’impact sur le spectateur est plus fort. Le problème du long métrage réside dans sa bande originale, qui est complètement à côté de la plaque car mal utilisée, les morceaux étant mis au mauvais moment, et surtout on a toujours la même musique qui ressemble étrangement à Time de Inception, je pense que Hans Zimmer a déjà signé tous ses morceaux, il n’a plus besoin d’en écrire d’autres.

Voilà donc un grand film de Steve McQueen, avec un casting cinq étoiles, une réalisation très correcte et une histoire qui prend aux tripes, vous ne ressortirez pas insensibles à la fin de la séance.

 

 

Tix :

Dès la première image, j’ai cru que j’allais adorer. Le cadre m’a frappé, les esclaves positionnés là semblaient attendre qu’on raconte leur histoire sans fioriture, tout en simplicité, et ça m’a plu.

Mais, petit à petit, ce que je n’ai pas aimé dans Shame a refait surface. Alors, je suppose que ça vient de moi, je pense que je n’adhère pas avec le cinéma de Steve McQueen. Pourtant, un réalisateur capable de parler de choses dures sans tomber dans le pathos, j’aime l’idée. Mais là, vraiment, le film a glissé sur moi, et j’ai un peu eu la sensation d’essayer de garder de l’eau fuyante au creux de mes mains, mais avec les émotions.

Je trouve ça d’autant plus dommage qu’il y a des plans absolument magnifiques, comme celui de la pendaison, ou cette (très longue) scène où la caméra reste intelligemment sur le visage de celui qui fouette et non sur la victime, ou encore le chant repris avec de plus en plus de force par Solomon qui est juste génial. J’ai également été très touché par la dernière séquence. En dehors de ces moments sublimes, le film s’est déroulé tantôt sur des ratés, tantôt sur de bonnes scènes “sans plus”.

L’un des plus gros ‘ratés’ est évidemment la musique. Le thème musical devient détestable car épuisé à toutes les sauces et s’infiltrant à chaque moment un peu tristounet, comme s’il essayait de rattraper cette mise en scène froide. Pour être franc, il m’a juste gâché le film.

Heureusement, il y a encore un Fassbender incroyable dans un rôle mémorable. C’est l’acteur que j’ai préféré. Les autres ne m’ont pas plus marqué que ça, en général car leur personnage n’est pas développé, comme un certain Cumberbatch.

 

 

Partager cet article...

Post Author: Pensées Critiques

2 thoughts on “[Film] 12 Years a Slave (2013)

    dasola

    (19 février 2014 - 8 h 44 min)

    Rebonjour, pas autant émue que je le pensais, peut-être parce que cela se termine bien pour Salomon. Et puis Chiwetel Ejiofor ne m’a pas paru très convaincant. Il reste trop en retrait. Mais il est sûr que le personnage veut rester profil bas pour s’en sortir. De Steve McQueen, j’ai quand même préféré Hunger. Bonne journée.

      Tix

      (27 février 2014 - 18 h 07 min)

      Je ne l’ai pas signalé, mais je n’ai pas non plus été convaincu outre mesure par Chiwetel Ejiofor. Il faut alors que je jette un coup d’œil à ce premier film !
      Bonne journée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *